Fondation et développement de Caritas Christi

A l'origine de Caritas Christi nous sommes en présence de deux personnalités hors du commun. Une femme laïque, Juliette Molland (1902 - 1979) et un religieux, le P. Joseph-Marie Perrin (1905 - 2002) dominicain.

 

Juliette Molland est née à Noves, petite cité rurale près d'Avignon (France). C'est là que s'est déroulée toute son existence.
Personnalité forte et généreuse, dotée d'une vive intelligence, elle travaille dans l'entreprise familiale et s'engage au service de son village et de sa paroisse. Elle s'occupe du catéchisme, crée un groupe de Jeunesse Agricole Chrétienne, organise des fêtes, des représentations théâtrales auxquelles toute la population participe. Elle est également conseillère municipale.
Après un long cheminement de recherche spirituelle, Juliette perçoit très vivement un appel à vivre toute donnée à Dieu mais sans quitter le monde et elle se demande si cela est vraiment possible.
En 1936, à l'âge de 34 ans, elle rencontre le P. J-M. Perrin O.P. et lui fait part de sa recherche et de ses doutes. Ils prennent conscience que Dieu leur demande de fonder ce que Juliette appelle « un ordre laïc ». Et ensemble, ils définissent petit à petit les caractéristiques d'une telle vocation. Quelques jeunes femmes, qui se sentent appelées vers un idéal de don à Dieu en plein monde, les rejoignent.
Les dix premières de ce petit groupe en recherche font une retraite et, au cours de la messe du 4 août 1937, chacune se donne à Dieu pour réaliser cette œuvre nouvelle si telle est sa volonté.
Le 16 juin 1939, fête du Sacré Cœur, en présence de l'évêque de Marseille, neuf femmes s'engagent définitivement dans « l'Union missionnaire des petites sœurs de Sainte Catherine de Sienne » qui s'appellera par la suite « l'Union Caritas Christi ». Juliette Molland devient la première responsable de l'Union.

 

Très rapidement, à Noël 1938, Juliette est appelée par le Seigneur à renoncer à sa tâche de co-fondatrice avec le P. Perrin et va laisser à d'autres membres la responsabilité de gérer et de faire connaître l'institut à travers le monde. Sa décision prise, elle vivra la vocation de Caritas Christi dans l'effacement et le silence.
En 1979, après une longue période de maladie, Juliette rejoint le Seigneur le 6 août, en la Fête de la Transfiguration. Elle repose au cimetière de Noves, son village natal. En 2002, les membres de Caritas Christi ont célébré dans le monde entier le 100eme anniversaire de la naissance de leur fondatrice.
En effet, l'institut s'est développé rapidement sur les cinq continents. Il est actuellement présent dans une quarantaine de pays, d'où une grande diversité de cultures, de mentalités, de conditions d'existence, etc. parmi ses membres. Mais, au-delà des diversités de leurs vies, toutes ressentent l'unité profonde que crée les liens de leur vocation commune en Caritas Christi : Etre présentes et intégrées dans toutes les réalités du monde et « demeurer dans l'Amour de Dieu pour l'aimer et le faire aimer, là où il les a placées » (cf. art. 1 de la Loi de vie)

Le P. J-M. Perrin, co-fondateur, a apporté pendant de longues années son soutien el sa présence sacerdotale à Caritas Christi. Dans son ministère, c'est inlassablement et avec force qu'il annonçait « l'Amour infini de Dieu pour tous les hommes » et « l'Appel de tous les chrétiens à la sainteté » !
Retiré chez les Petites Sœurs des Pauvres à Marseille (France), mal-voyant depuis son adolescence, il est entré paisiblement dans le lumière de la Vie le 13 avril 2002; âgé de 96 ans. Il repose au cimetière de la Sainte-Baume.

Quelques étapes de la vie de Caritas Christi

•     4 août 1937 :          offrande au Cœur de Jésus des 10 premières
•    16 juin 1939 :           premières donations devant l'évêque de Marseille
•    Pentecôte 1944 :    l'évêque de Marseille approuve les constitutions de l'Union Caritas Christi
•    6 décembre 1950 : l'Union Caritas Christi est déclarée institut séculier de droit diocésain,
•    19 mars 1955 :        par décret de la Sacrée Congrégation des Religieux et des instituts séculiers,

                                      l'Union Caritas Christi est érigée institut séculier de droit pontifical.
•    19 mars 1979 :        La Sacrée Congrégation des Religieux et des instituts séculiers approuve les

                                      constitutions de Caritas Christi renouvelées après le Concile Vatican 11.

Ste Catherine de Sienne